Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 avril 2011

Dividendes (op)primés

Notre cher président propose une prime pour les salariés qui sera versée si les dividendes distribués aux actionnaires seront supérieurs à ceux de l'année d'avant. Un truc de cet ordre la. Pour commencer le critère est plutôt fumeux. Loin de moi l'idée de défendre le grand capital mais je ne vois pas le rapport entre un accroissement des dividendes et la nécessité de verser une prime aux travailleurs. Pour qui connait un peu le monde de l'entreprise (expression d'énarque, la vraie expression étant le monde du travail) les dividendes dépendent de beaucoup de paramètres et n'ont pas un rapport direct avec le travail ou le rendement des employés. Il arrive aussi que les actionnaires changent en cours de route et même qu'ils investissent ! Autant dire que le Kaposi a pondu une usine à gaz digne de la plus démagogique pensée marxisante.

Secundo ce que propose notre conducatore existe déjà sous une version plus simple appelée participation. Je précise pour lui et quelques rares lecteurs qui ne seraient pas au parfum. En plus d'être un usurpateur (referendum) cet homme est aussi un imposteur. Que restera-t-il de son passage aux manettes ? La seule défiscalisation des heures supplémentaires ! C'est un peu maigre comme bilan, d'autant plus que c'est à la portée de n'importe quel maçon portugais qui présente sa facture sur un carnet rhodia et fait grâce de la TVA...

05 décembre 2008

Ma lettre au Père Noël

perenoel.jpgCher Père Noël,

Je t'écris cher Père Noël car c'est bientôt Noël et que je voudrais bien des beaux cadeaux. Je te promets que j'ai été très sage cette année. Je fais mes devoirs (conjuguaux depuis quelques mois), je ne vole plus de plaque de rue, je bois moins, je suis rangé des voitures en somme.

J'ai appris hier par la radio que tu donnais mille euros en remplacement d'une voiture de plus de 10 ans. La mienne a eu 20 ans le mois dernier. Vas-tu me donner 2 mille euros ? Ce serait justifié car elle n'a subi que 5 vidanges, 2 changements de pneus, un remplacement de joint de carter et 7 ou 8 contrôles techniques glorieux et rapides (peu de point de contrôle) qui m'ont fait bomber le torse devant les propriétaires de grosses cylindrées modernes qui s'arrachaient les cheveux devant l'ampleur de leurs frais. Tu vois Père Noël, j'hésite à la changer. Malgré ses 35 à 40 chevaux un peu poussifs j'y suis attaché et ne suis pas totalement sûr d'avoir envie de la remplacer par une cousine soit-disant moderne et propre dont la fabrication a pollué dix fois plus que ma consommation en vingt ans de conduite pépère.

Comme je suis très attaché à ma voiture, je te propose une solution honnête. Je te donne ma voiture, tu me donnes les mille ou deux mille euros en échange, et ensuite je te rachète ma voiture (plus cotée à l'argus depuis 15 ans donc valant 500 euros à tout prendre). Honnête, non ? C'est très avantageux pour toi car la transaction ne serait que fictive donc pas de frais de livraison, pas de recyclage couteux et polluant, pas de nouvelle voiture construite donc pas de pollution industrielle ni de formalités administratives. En somme ce serait du gagnant-gagnant. Je te promets en plus de consacrer ma plus-value à la relance économique. En effet j'ai entendu dire que les vignerons accusaient une perte de chiffre d'affaires supérieure en pourcentage à celle de l'industrie automobile. Je m'en occuperais...