Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mars 2014

Le journalisme renait avec la chaleur

Dans une période où ça révolutionne de partout, le sujet principal de ce week-end c'était le soleil et la chaleur. Il fait beau les amis, à croire que nos cons de citoyens n'avaient jamais vu ça. En ce qui me concerne, ce qui n'est pas sensé intéresser qui que ce soit, je suis allé au parc dimanche après-midi avec les mioches. Effectivement il faisait beau, et même trop chaud. Je n'aime pas vraiment la chaleur mais je suis en joie à l'idée de me dire que les journaux télévisés vont arrêter de se focaliser sur toutes les émeutes exotiques afin de se concentrer sur l'évolution du chiffre d'affaire des glaciers et le taux d'occupation des terrasses. On va avoir enfin droit à des reportages dignes du vrai et bon journalisme, pas celui exigeant d'Albert Londres et consorts, mais celui plaisant et reptilo-flatteur du Docteur Goebbels. Et vive le journalisme à la Goebbels ! Qui par modestie ne fait que dénigrer son père...

05 juillet 2013

De la démocratie en Egypte et ailleurs

Il est étonnant de voir la réaction de nos démocrates à ce qui se passe en Egypte. D'ordinaire ils sont assoiffés de démocratie, d'égalité, d'élections, de droits en tous genres. En l'occurrence leur réaction n'est matinée que "d'inquiétude" ou de "circonspection". On se tient les côtes ! Nos braves démocrates ne veulent pas avouer publiquement qu'ils sont ravis que l'armée déboulonne un président élu au prétexte que ce dernier est un islamiste.

Chaque jour ils nous prouvent que la démocratie ne doit pas être conforme à la définition qu?ils donnent mais plutôt conforme à leurs souhaits. Ainsi la démocratie ne repose plus sur la règle mais sur la morale. Ne peut en être le représentant qu'un "démocrate". Si vous Le Pen ou Morsi on pourra vous dégager sans problème sous prétexte que vous n'êtes pas estampillé démocrate. On ne procédait pas autrement au sein du PCUS...



22 mars 2011

La tolérance en Algérie

Ça ne bouge toujours pas en Algérie (en tout cas pas comme on voudrait, on veut du sport !). Lors de la dernière coupe du monde de football une ritournelle y fit fureur "One, two, three, viva l'Algérie !!!" Alors livrons en pâture à nos amis algériens* un slogan qui va permettre de foutre le BORDEL là-bas dit :


"ONE TWO TWO, viva l'Algérie !!!"


* A la façon de Kadhafi disant : "mon ami Sarkozy"

 

21 mars 2011

Impression

arabes,révolution,tunisie,egypteLe plus frappant durant toute cette période crypto-révolutionnaire dans les pays arabes c'est cette propension à la modernité. Une modernité toute relative, cela s'entend, mais une modernité quand même. Chacun aura remarqué (pour ceux qui captent la télévision) les petites affichettes utilisées par les manifestants. Du beau travail ! Il a dû rappeler à chacun sa première heure sur un ordinateur à utiliser le traitement de texte suivi d'une glorieuse utilisation de l'imprimante immortalisant une magnifique phrase complètement idiote. On sait maintenant qu'il y a des ordinateurs et des imprimantes dans les foyers arabes et qu'ils en font un usage très intelligent. S'il y a des mauvaises langues pour dire que ce papier provenait des imprimeries de la CIA, qu'elles passent leur chemin, ici on ne tape pas sur les troupes du prix Nobel de la Paix !

 

25 février 2011

Une ambulance pour Tobrouk

Bombarder son peuple serait la "dernière des bêtises à faire" aurait dit Jean-Claude Trichet, gouverneur de la banque centrale européenne. En fait non, il n'a pas dit ça à propos du bain de sang qui se produit en Libye mais à propos de la probable volonté des uns ou des autres à augmenter les salariés européens. Au fond ce Trichet n'est pas si éloigné que cela du peuple qu'il gouverne en ce sens que les révoltes trans-méditerranéenne l'intéresse beaucoup moins que le montant des salaires.

Pourtant ce qu'il se passe de l'autre côté de Mare nostrum (nostrum = États-Unis en latin moderne) est intéressant par certains côtés. Les premières émeutes ont vu le peuple (une partie tout au moins) se révolter contre les chefs en place sans que l'armée intervienne beaucoup. Cette dernière a même eu tendance a, sinon soutenir les rebelles, du moins désobéir à l'autorité en place. C'est cela qui est intéressant, constater que la plupart des armées arabes sont rétives à la moindre manifestation d'autorité. On les imagine bien, comme lors de la guerre des 6 jours, détaler en 4ème vitesse plus vite que leurs godasses à la moindre alerte un peu sérieuse. Avis à tous les ceuces qui voudraient leur faire la guerre (en particulier la tribu des Boukoupé).

 

21 février 2011

Téléphone arabe

Il semblerait que les pays arabes vivent dans une certaine ébullition depuis quelques semaines. On ne s'y est pas encore beaucoup étendu sur ce blog, il est peut-être temps d'envoyer une bonne petite opinion de derrière les fagots. Il est même plus que temps car ça évolue de jour en jour et au rythme actuel tout aura été fait et dit dans quelques jours.

L'éviction de Moubarak a été une belle surprise car le bonhomme semblait bien accroché à son poste, soutenu qu'il était par son armée et par les États-Unis. Il y aurait aussi en ce moment des émeutes en Libye qui menacerait le Colonel Kadhafi. Espérons qu'il va tenir celui-là, pas par affection envers son régime, mais pour l'honneur. Ce serait encore une fois humiliant qu'un homme réputé pour sa poigne soit dégagé de son trône par des éleveurs de chèvres alors qu'il se permit naguère, lors de son voyage en France, de son comporter comme un cador en installant sa tente de bédouin dans nos jardins républicains et en se baladant avec sa garde rapprochée de grosses amazones laiteuses. Quand on accueille les dictateurs il faut ensuite les soutenir sinon on tombe dans le ridicule le plus sordide. Regardez Giscard avec Bokassa, ou plus récemment MAM avec Ben Ali. Parfois l'honneur gagne à être connu d'avantage que le ridicule.

Il semblerait aussi (utilisons toujours le conditionnel car ce sont des images qui proviennent toujours, ne l'oublions pas, de dictatures) que divers petits pays arabes soient en passe de liquider leurs Cheikhs ou leurs Émirs. Grand bien leur fasse, tout cela est inintéressant au possible. Quel ennui ces révoltes retransmises en direct sur le site du Monde ! On attend avec impatience le bilan de ces émeutes filles de Facebook, de films avec téléphone portable, de seat in sur la place du village ou d'affiches en A4 arial 72. M'est avis, mais ça n'engage que moi, que les résultats seront moins fructueux qu'avec les bonnes vieilles méthodes façon "palais de la Moneda" en 1973 à Santiago.

 

31 janvier 2011

Donne un nom à ta révolte

La révolution en Tunisie c'est le jasmin. Si ça continue on aura :
l'uranium pour le Niger,
le diamant pour l'Afrique du Sud,
le pétrole pour le Gabon,
la rose pour l'Éthiopie,
le gaz naturel pour l'Algérie,
le bois précieux pour le Cameroun,
le cacao pour la Côte-d'Ivoire etc.

Quand on aura fait le tour de tous les pays d'Afrique il sera de plus en plus difficile de faire croire aux gogos que l'Afrique est un continent pauvre.

 

Jeu : pour chaque pays du monde trouve la révolution qui lui convient.

 

21 janvier 2009

21 janvier

Louis_XVI_et_Marie-Antoinette.jpg