Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 mars 2009

Montre nous !

seguela.jpg"Si à 50 ans on n'a pas une Rolex c'est qu'on a raté sa vie". Ben mes cadets ! Il me reste une bonne quinzaine d'années pour réussir ma vie. Avoir une Rolex à 50 ans c'est un bel objectif, ce sera désormais mon moteur pour aller au travail tous les matins. Ma future Rolex... Mais si j'ai une Rolex à 50 ans, si tout se passe bien (la réussite en somme), quel sera mon rêve ensuite ? Car je ne vais pas passer les 34 dernières (estimation selon la courbe de l'espérance de vie dans un pays développé comme la France) années de ma vie à ne rien désirer. A moins que mon objectif soit ensuite de vendre, à la mort de mon conjoint, ma collection de Rolex aux enchères aux bénéfices de la recherche contre le Sida... Non, je ne suis pas de ce bois-là, j'aurais plutôt tendance à vouloir laisser quelquechose à ma progéniture, d'autant que je ne gagnerais jamais assez d'argent pour faire avancer la recherche de plus d'une semaine ! Je sais ce n'est pas très solidaire comme attitude mais c'est le vieux fond paysan qui ressurgit.


Me reste quand même un but à trouver pour quand j'aurai ma Rolex. Seguela, toi qui a plus de 50 ans dis-nous comment tu tiens, à quoi tu rêves en te rasant le matin. La génération Mitterand crève de le savoir...