Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 octobre 2013

En route mauvaise troupe !

Un chiffre est en ce moment, à propos des Roms, dans toutes les bouches : 17000. Il y aurait 17000 Roms en France. On en expulse 10000 par an mais il n'y en aurait que 17000, chiffre constant depuis des années. On ne sait pas combien sont les Maliens, les Chinois ou les Peaux-Rouges parce que le décompte ethnique est interdit, mais on sait que les Roms sont 17000.

S'ils sont vraiment 17000 c'est qu'on sait qui ils sont et où ils sont, alors ne leur donnons en subventions que l'équivalent de 17000 Français moyens. Car ne nous leurrons pas, ils ne sont pas ici pour être des "chances pour la France", des "talents" ou pour s'intégrer dans une vie bourgeoise et respectueuse des autres, ils ne sont là que pour pomper du fric et des allocs.

Je vous parie qu'avec les ressources annuelles de 17000 Français les prétendument 17000 Roms seront à sec le 20 janvier. Un voyage pour les gens du voyage !



25 septembre 2013

Du balais les Roms !

Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome
Et rien de Rome en Rome n'aperçois,
Ces vieux palais, ces vieux arcs que tu vois,
Et ces vieux murs, c'est ce que Rome on nomme.

Vois quel orgueil, quelle ruine : et comme
Celle qui mit le monde sous ses lois,
Pour dompter tout, se dompta quelquefois,
Et devint proie au temps, qui tout consomme.

Rome de Rome est le seul monument,
Et Rome Rome a vaincu seulement.
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance.

Joachim du Bellay



01 octobre 2010

Realpolitik

Postulats :
I.   Alain Minc n'aime pas les Boches.
II.  Sarkozy n'aime pas les Roms.
III. Les Boches n'aimaient pas les Roms.


Corollaires :
IV. (avec I et III) Alain Minc aime les Roms.
V. (avec II et IV) Alain Minc n'aime pas Sarkozy.
VI. (avec II et III) Sarkozy aime les Boches.


Conclusion :
Pour réconcilier Sarkozy et Minc, ce qui est le plus important pour l'avenir de notre pays, il faudrait donc réaliser une de ces différentes actions :
- faire en sorte que Sarkozy n'aime pas les Boches (en déclarant la guerre par exemple)
- faire en sorte que les Boches aiment les Roms (en les accueillant tous, ces salauds de Doryphores ont quand même à se faire pardonner avec ce qu'ils ont fait aux Tsiganes)
- faire en sorte que Sarkozy aime les Roms (faut pas oublier que le grand manitou des Roms s'appelle Sarkosi...).