Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juin 2009

Un Poisson dans l'eau

sain-simon.jpgSamedi soir dernier, à l'heure des "before" la soirée en boîte, j'assistais à une double conférence dont le thème était le Grand Siècle. Une heure avec Jean-Christian Petitfils nous parlant de la vie de Louis XIV, une petite collation où il n'y avait rien qui puisse justifier d'aller au-delà de la modération, puis une heure avec Georges Poisson nous relatant la vie d'un personnage haut en relief, le duc de Saint-Simon, celui des Mémoires. C'est pour Louis XIV que je suis venu et comme souvent c'est l'outsider, ce vénérable George Poisson, qui a su me passionner à la vie de Saint-Simon.

J'étais en compagnie du non moins vénérable Conservateur, nous venions de finir rapidement notre verre d'orangeade et de s'enfiler quelques Delacre (ambiance quatre heures des bonnes familles sous un tilleul) lorsque le maître de cérémonie nous rappela à l'ordre pour que Monsieur Poisson se jette à l'eau. Du haut de ses 75 ans bien tassés il ne s'est pas assis, il est resté debout sur l'estrade à nous parler tel un troubadour de la vie de Saint-Simon. 50 ans de lecture bien poussée des 26 tomes des mémoires de Saint-Simon ont fait de lui un presque personnage du Grand Siècle. Une langue magnifique, un art oratoire consommé, des anecdotes en veux-tu en voilà, des expressions imagées et drôles. Un vrai moment de bonheur ! A aucun moment moment je n'ai regretté ce samedi soir dépourvu de dance ou de tecno.
La soirée s'est terminée dans une sorte de brasserie du 8è arrondissement autour d'une bière sans picon mais avec le Conservateur. Les sujets abordés furent relativement banals pour des gens de notre espèce mais probablement étrangers à notre entourage composé "à base de" petites pouffes ras la touffe ou de mac en Ferrari ras du plancher.