Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 août 2008

Ubu

lefigaro.fr, lundi 11 août 2008

"Interpellés la semaine dernière, les quatre travailleurs ont été placés dans le centre de rétention du Mesnil-Amelot qu'ils étaient en train de rénover."

Il s'agit de travailleurs clandestins (sans-papiers pour le vulgum pecum)...

 

Maintenant qu'ils sont à l'intérieur et qu'ils ne travaillent plus, ils vont pouvoir dénoncer l'insalubrité des bâtiments.