Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 décembre 2008

Miss Graisse

morteau.jpgSamedi dernier se tenait l'élection de Miss France, concours discriminatoire s'il en est puisqu'il faut être française pour y participer. Tout cela ressemble à une gigantesque mascarade. L'argument principal n'est peut-être pas celui auxquel vous pensez mais se fonde sur de petits signes bien drôles.


Effectivement le signe le plus dramatique de cette élection est le nom de la lauréate, "Mortaud". Avoir un nom de saucisse quand on est censé représenter la grâce et la féminité, ça la fout mal. Je n'ai rien contre les saucisses, bien au contraire, je serais ravi que tout le monde en mange, il y en a même à qui je ferais manger de la saucisse irlandaise à la dioxine, néanmoins tout ça sonne un peu Miss saucisse... Si ce n'était que ça... Car l'élection a eu lieu aux "Epesses" ! Non ça ne s'invente pas non plus. Ca nous donne une "miss saucisse épaisse". Les petits malins me diront qu'il n'y a rien de plus logique là-dedans sachant que la Morteau est la plus épaisse de nos saucisses.


Accessoirement on apprend que mademoiselle est métis (ou métisse ? je ne manipule pas souvent ce mot) ce que tout le monde souligne allègrement maintenant qu'on porte en bandoulière son appartenance ethnique pour lutter contre les vieux racistes à qui on reproche de la faire remarquer... Bizarre, bizarre. Ce qui ne l'est pas en tout cas, c'est que pour une morteau notre Miss en a la couleur !

 

PS : Finalement, c'était peut-être le concours "Miss Grèce" ?