Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juillet 2012

Un homme normal

S'il est un mot qui faisait horreur à la gauche c'est bien le mot "normal". Quoi de plus réactionnaire que ce mot qui semble instituer une continuité des choses, un inchangé qui dure dans le temps. Quelle est la réaction d'un progressiste à qui vous dites que votre sexualité est normale ? On peut aisément imaginer qu'il va sortir une diatribe sur la différence et dire à la fin que la norme n'existe pas.

Merci à Mimolette d'avoir remis ce mot au goût du jour. On sera seulement déçu que dès son investiture il ait oublié ce qu'était un homme normal. En effet sous des trombes d'eau un homme normal ne se met pas debout dans son cabriolet, ou alors il ouvrira son parapluie.