Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 août 2010

Ausweis kapput

On se pique, au mois d'août, du côté de l'UMP, alors que le FN semble remonter dans les sondages, de vouloir retirer la nationalité française aux voyous d'origine étrangère. C'est une mesure qui aurait pu faire peur en 1942, mais aujourd'hui ? Qu'en aurait à faire un type qui à longueur de temps chie sur la France ? Il va sans dire que cette destitution ne ferait pas de ce prétendu-paria un oublié des assurances sociales. Il aurait tout comme avant, sauf la carte d'identité. Pire, comme il serait apatride il n'aurait aucun moyen de quitter le territoire puisqu'aucun Etat n'accepte de recevoir sur son sol quelqu'un qui n'a pas de patrie. On a beau être dans un village mondialisé où l'idée de nation semble révolue il n'empêche que le passeport "citoyen du monde" (c'està dire de nulle part) n'existe pas.


Ainsi la suppression de la nationalité française ne serait pas, comme d'aucuns le prétendent, un revirement de la part de celui qui a supprimé la dite double-peine mais bel et bien un renforcement de cette mesure. Non seulement le voyou n'aurait pas à quitter le territoire mais en plus on l'assurerait d'y rester indéfiniment. Le seul territoire non-national susceptible de l'accueillir sur toute la surface du globe serait l'Antarctique (via les Kerguelen).