Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 février 2014

Rebelle ou terroriste ?

Il y a quelques jours deux lycéens "français" ont été arrêtés à leur retour de Syrie pour avoir combattu au côté des troupes rebelles à Bachar el Assad. Après 4 jours de garde-à-vue ils ont été inculpés de terrorisme. Pourtant quelques jours avant, le rupin Laurent Fabius, habillé de son beau costume, se trouvait en Suisse au côté des chefs de ces mêmes rebelles, que la France soutient ouvertement, pour négocier le départ du président syrien. Ainsi il est possible, en se battant pour la même cause, d'être dans un cas ministre responsable mais pas coupable des affaires étrangères, et dans l'autre d'être inculpé pour terrorisme. Tout ça nous rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire où des vrais terroristes communistes avaient le culot de se prétendre résistants.

24 janvier 2014

Le journalisme à la française

Hier soir je regardais le journal télévisé de 20h pour la première fois depuis des lustres. On a beau dire, on a beau faire il ne se passe pas grand-chose sous nos cieux, alors point besoin de s'informer tous les jours. Rêvassant devant toutes ces nouvelles plus si nouvelles je me mis à écouter au moment du passage sur la Syrie. La journaliste plaignait le sort des rebelles car la population « dans certains villages n'avait pas reçu de médicaments depuis des mois ». Quand on ne sait ni où ni combien ni quand, peut-on encore appeler ça du journalisme ? Un métier, parait-il, avec salaire, déontologie et tout le tralala. Prenez le temps d'enquêter, ils n'ont pas l'intention de la terminer tout de suite leur guerre !

 

07 juin 2013

Le journalisme à la française

Deux journalistes Français viennent d'être pris en otage en Syrie. Pépère n'est pas content et exige qu'ils soient remis en liberté sine die au prétexte qu'ils ne sont pas des représentants de la France. « Je demande que ces journalistes soient immédiatement libérés, car ils ne sont pas représentants de quelque État que ce soit. » N'était-ce pas pépère qui se servait il y a quelques jours d'échantillons de gaz toxiques venant des rebelles syriens et remis par des journalistes du Monde ?

Ce type - on parle de pépère - est vraiment marteau ! Il accepte le lundi d'instrumentaliser les journalistes, et le mardi il se plaint que ceux-ci soient considérés comme partie prenante du conflit.

Soit dit en passant que les journalistes du Monde travaillent contre toute déontologie, mot grossier qui n'est plus respecté dans notre pays que par les putes, qui sont les seules à ne pas avoir travesti leur métier.

Soit dit en passant que les rebelles syriens profitent le lundi de la "déontologie" des journalistes français et le mardi les prennent en otage pour pouvoir se faire un peu de fric. C'est dire la considération qu'ils ont pour le peuple des Lumières et ses journalistes !



30 juillet 2012

Nettoyage

Il semblerait que les "rebelles" syriens se prennent un savon à Alep...

16 février 2012

Trouver les bonnes unités

Tout le monde se fout de la Syrie. Pourtant on fait là-bas les choses comme il faut. On résiste à "Homs" !

Dans le même temps on demande à la Grèce de réduire son train de vie, de maigrir en somme. Va-t-on signer pour ce faire un traité à Joule ou à Calorie ?

Pourquoi Eva Joly n'a pas placé sa candidature dans le souvenir de Jules Moch ? C'eut été un brin plus modeste...

Et pendant ce temps-là c'est toujours le réseau sentinelle qui comptabilise les gastros...

Publié dans Guignolet | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : syrie, homs, joly, moch |  Facebook | |