Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 mars 2010

10 ans de merde

Francia_2009_uem.png"Pièce de 2 Euros commémorative
Dixième anniversaire de l'Union économique et monétaire UEM 1999-2009

Tous les pays de la zone euro ont émis le 1er janvier une pièce commémorative de 2 € pour commémorer le 10e anniversaire de l'Union économique et monétaire.

Le centre de la pièce illustre une silhouette humaine stylisée dont le bras gauche est prolongé par le symbole de l'euro. Les initiales GS de l'artiste figurent sous le symbole de l'euro. Le nom du pays émetteur apparaît dans la(les) langue(s) nationale(s) dans la partie supérieure, tandis que l'indication 1999-2009 et l'acronyme UEM traduit dans la(les) langue(s) nationale(s) apparaissent dans la partie inférieure.L'anneau externe de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européen.

Une exception existe pour le Luxembourg où la loi exige que le portrait du grand duc figure sur toutes les pièces, le portrait de celui-ci apparaitra donc en filigrane sur le côté inférieur gauche de pièce. Aux Pays-Bas, une loi similaire exigeant que le chef de l'état (le roi ou la reine) figure sur toutes les pièces, a été amendée pour participer à cette commémoration, cet amendement n'est valable que pour cette émission particulière.

Monaco, Saint-Marin et le Vatican ne font pas partie des pays émetteurs car ils ne sont pas membres de l'Union européenne."


Un petit commentaire s'impose tout de même. On sera amusé d'apprendre qu'un artiste a été requis pour dessiner cette grosse merde (mais néanmoins métallique), censée symboliser les dix ans de la monnaie unique, monnaie qu'elle est la meilleure du monde et qui inspire sacrément l'artiste.
Montrer cette pièce n'est pas vraiment important et relève de l'anecdote. J'ai été surpris de voir ça dans mon porte-monnaie tout-cuir made in France. En cherchant deux minutes sur Internet on tombe sur cette présentation de la pièce. Pour un sujet aussi débile que celui-là on s'aperçoit qu'il a fallu changer la loi d'un pays, forcer un pays a gravé des totos sur ses pièces alors que la loi n'autorisait que le souverain.