Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 janvier 2010

Jusqu'à Lagarde

J'apprends ce matin en me levant que notre bon ministre des finances a décidé de taxer les bonus des traders. Pas encore opérationnel à 100%, je me dis chouette, Don Salluste se prend pour Robin des Bois. Complètement réveillé je me rends compte de la volonté du ministre : imposer les revenus des traders pour la seule année 2009. Y a-t-il eu un vote au Parlement comme c'est la tradition dans les états de droit (y compris sous la monarchie française) ? Apparemment pas ! En plus cet escroquerie est rétroactive, d'ordinaire on expose la règle avant la partie.


Hier je stigmatisais les paroles du successeur de Tonton qui s'apparentaient plus à celle du Parrain, aujourd'hui on a la preuve par les actes, une entreprise de racket à ciel ouvert. Quand je pense au juge Falcon qui disait qu'en Italie l'État luttait contre la mafia alors qu'en France la mafia c'était l'État...

 

Il faut toujours se méfier des gens qui ne boivent pas de pinard.