Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 février 2012

Génocide arménien

L'histoire n'est plus très fraîche mais elle m'a un peu remué le ciboulot. Avant que le Parlement ne vote cette loi je ne savais pas que les Arméniens avaient morflé à ce point (d'ailleurs je ne sais toujours rien sur les Vendéens...). Maintenant je sais, plus besoin de lire livres ou articles à ce sujet, la vérité a été écrite dans la loi française. En revanche s'il vous vient à l'idée d'aller en Turquie la loi dit le contraire. C'est embêtant ! Si vous y allez par la route, il vous suffira de changer d'avis sur la question au passage des frontières, rien de plus simple. Mais si vous prenez l'avion il faudra prendre toutes les précautions au moment de l'embarquement car la frontière est beaucoup moins repérable et dépend de la nationalité du commandant de bord. Il faudra donc éviter de parler de ce sujet-là dans l'avion car vous pourriez vous retrouver en prison quoi que vous disiez.

A titre personnel je me demande si je n'est pas participé implicitement à ce génocide. En effet il y a quelques années j'avais acquis une chemise-polo au rabais dont le seul défaut était de montrer l'étiquette côté monde-qui-me-regarde et non côté poil-de-la-nuque. Je m'empressai donc d'éliminer toute trace de Manoukian. Y a-t-il un anti-raciste pour me dire si je suis complice ?

22 juillet 2008

Lang de Turc

Hier la 24è réforme de la constitution de la 5è république a été adopté par le Congrès. Tout un charivari. Passera-t-y ? Passera-t-y pas ? On appelle les récalcitrants, on promet des portefeuilles, on menace à demi-mot... bref comme dirait le premier ministre "la démocratie l'a emporté". Si c'est ça la démocratie, tu te la gardes ! On en oublierait presque le principal, d'ailleurs personne n'en parle plus à cause de tout ce brouhaha tellement plus important. La TURQUIE ! Le processus d'adhésion de la Turquie à l'Europe. Tout le reste n'est que verbiage. Savoir si le président a le droit d'aller ou non à l'Assemblée nationale ? Qu'il y aille après tout, il se permet déjà de téléphoner aux députés et de les recevoir chez lui pour acheter leur vote, et puis ça réduira les frais de bouche à l'Élysée.

turc.jpg"Article 88-5. Tout projet de loi autorisant la ratification d'un traité relatif à l'adhésion d'un État à l'Union européenne et aux Communautés européennes est soumis au référendum par le président de la République."

Jusque là tout va bien, il faut un référendum pour valider l'entrée de la Turquie... mais lisez la suite.

"Toutefois, par le vote d'une motion adoptée en termes identiques par chaque assemblée à la majorité des trois cinquièmes, le Parlement peut autoriser l'adoption du projet de loi selon la procédure prévue au troisième alinéa de l'article 89. "

Ce qui annule la première phrase complètement inutile. Un petit vote du Congrès à 95 %, comme d'habitude sur l'Europe, et le tour est joué !