Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 mars 2014

Petite histoire de l'eau

Il y a des eaux de régime :

eau_vichy.jpg

 

...et il y a des eaux low-cost :

eau-de-source.jpg

 

28 février 2011

Radio Paris vend

Une publicité de fort mauvais goût passe en ce moment à la radio. Comme les publicitaires sont toujours très réactifs à l'actualité ils ont agi en conséquence vis à vis des troubles qui agitent nos monzamis. Cela donne à peu près ceci :

"Depuis la sortie de la nouvelle Freebox deux régimes dictatoriaux sont tombés alors abonnez-vous à Free, blablabliblablabla."

C'est assez rare pour être noté qu'une entreprise marchande fasse un tant soit peu de politique, mais on sent bien que ce n'est pas sérieux et que ça ne va pas très loin, alors qu'il s'est peut-être passé des choses plus graves dans la tête du publicitaire. Pour en arriver à ce slogan qui a dû être biffé, allégé, censuré douze fois, l'idée première du gugusse devait ressembler plutôt à ça :

"Pour soutenir votre nouveau régime, optez pour un régime minéral et pétillant. Buvez l'eau de Vichy !"

 

11 février 2010

Ein Reich

"La communauté nationale ne pourra prendre tout son sens et toute sa portée qu’au sein d’une communauté de nations. Une communauté de nations sera l’ensemble de plusieurs nations formant un tout géographique continu et limité, ayant des qualités ethniques similaires et un patrimoine commun, historique et spirituel à défendre.

La communauté des nations aura pour fonctions d’assurer la sécurité, la prospérité et l’épanouissement du bien commun. Cette conception, qui semble plus naturelle que celle d’un universalisme abstrait, tend à une division du monde en zones d’influences économiques. Ces zones peuvent permettre, le cas échéant, aux nations en communautés de vivre en autarcie aussi complète que possible, chacune des zones étant ordonnée au bien commun de sa communauté de nations.

L’Europe est un ensemble de nations qui pourraient réaliser une communauté qui n’est aujourd’hui que virtuelle. Nous voulons lui donner ses institutions et ses moyens d’existence. Toute communauté comporte un ensemble d’obligations réciproques. Aussi les institutions dont il s’agit ne sont-elles viables que si les États constituant la communauté délèguent volontairement une part de leur souveraineté – non pas à un État qui exercerait une hégémonie – mais au profit d’un ordre communautaire concrétisé par des institutions fédérales. Celles-ci auront pour attributions de gérer chacun des éléments constituant la part de souveraineté déléguée."


Extrait de Vers la Révolution Communautaire, Paris, 1943
Trouvé ici

 

NB : S'il y a des gens qui ont du temps pour faire une thèse sur les liens entre l'idée de communautés européennes sous l'occup' et la réalisation de la CEE (en commençant par la CECA, et en passant par les ignobles vins de la communauté européenne), je suis preneur.

 

05 février 2010

Résistance

petain40.jpg"Je vous demande fermement de procéder au retrait immédiat du portrait de Philippe Pétain de la galerie de portraits présente dans votre mairie", a écrit le préfet de région Christian Leyrit dans un courrier en date du 21 janvier adressé au maire de la commune de Gonneville-sur-Mer, dans le Calvados, Bernard Hoyé (Sans Etiquette).

Être sans étiquette dans le Calvados c'est une promesse d'authenticité, d'être au prise avec un produit du terroir distillé avec amour à l'angle d'un cor de ferme un petit matin de janvier.

"L'association demande instamment au maire de mettre définitivement fin à cette polémique intolérable en retirant ce portrait et de laver l'affront ainsi porté à la mémoire des victimes de persécutions antisémites de Pétain, des résistants et des combattants alliés", conclut le communiqué de la Licra.

Si la nauséabonde Licra veut mettre fin à la polémique il ne tient qu'à elle de ne pas emmerder les honnêtes gens du fin fond du Calvados en ne disant pas à la photo cloutée au mur "Maréchal, nous voilà !". Croit-elle peut-être que la bête immonde va repartir et renaître de ses cendres depuis Gonneville-sur-Mer ? Là-bas on est plus préoccupé par son honneur et l'eau de vie que ces enfantillages de ronds-de-cuir binoclards. Et s'il faut décrocher une photo elle n'a qu'à demander au Garde des Sceaux de supprimer celle de Pierre Laval qui trône dans le couloir d'honneur !

Dans son courrier au maire de Gonneville, le préfet rappelle que "Philippe Pétain, fondateur et chef du régime de Vichy, n'a jamais été président de la République". "Par ailleurs, poursuit-il, l'ordonnance du 9 août 1944 relative au rétablissement de la légalité républicaine a expressément constaté la nullité non seulement de tous les actes de l'autorité de fait se disant 'gouvernement de l'État français', dont fait partie l'acte d'auto-proclamation du 11 juillet 1940, mais également de tous les actes postérieurs au 16 juin 1940 jusqu'au rétablissement du gouvernement provisoire de la République française".

Et l'accouchement sous X, et la licence IV, et l'interdiction de jeter des ordures sur les voies, et le congés du 1er mai, t'en fais quoi mon con ? Elle est pas si rase que cela la table, dame Courjaut dirait qu'il ne faut jamais jeter le bébé avec l'eau du bain. Sans parler de la fête des mères ! Il reste des traces de Vichy,et beaucoup même, n'en déplaise à ce préfet et à la LICRA. Et comme je le disais dans une précédente note, la LICRA n'y est pas pour rien, elle qui a fourni parmi le plus gros des bataillons de collaborateurs et de pétainistes. Plutôt extensible la mémoire de la LICRA... De plus le-dit préfet pourrait se fendre d'un "Maréchal Pétain" plutôt que d'un administratif "Philippe Pétain" (pourquoi pas non plus "Pétain Philippe"), il a gagné de grandes batailles lui, contre de vrais adversaires, ça se respecte quand même ça. Et puis il s'est quand même fait élire par une pleine charrette de sympathisants de la LICRA, même que son président n'a eu de cesse après la guerre de les dénoncer jusqu'à ce qu'il se rende compte que ça se faisait du tort au recrutement de constater que tous les anciens avaient une montre qui ne donnait que des heures sombres.

 

04 novembre 2008

En cure

montoire.jpgLa France, qui préside actuellement l'Union européenne (très anciennement CECA, ne pas prononcer Tcheka), réunit en ce moment tous ses membres en vue d'une politique de collaboration visant à lutter contre les vagues d'immigration. Ce raout, fort heureusement, ne se tient pas à Montoire mais à Vichy. On l'a échappé belle...