Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juillet 2008

Explosions en série

"M. Christian Vanneste attire l’attention de M. le secrétaire d’État chargé de l’industrie et de la consommation sur la question de l’explosion des tarifs des pièces de carrosserie." Il n'y a rien qui vous gêne en lisant cette phrase ? Pourquoi pas la vitrification des prix ? L'explosion des prix... J'aime beaucoup les figures de style mais en l'occurrence il n'y a aucun style. C'est exactement comme pour les "prises d'assaut" que j'avais dénoncées (là c'est une figure de style !) dans une note précédente qui annonçait avec prémonition le mode opératoire de la libération de Sainte Ingrid.
explosion.jpgUn prix n'explose pas, le nombre d'obèses en France non plus (quoiqu'en mangeant beaucoup...), ni même le nombre d'éco-touristes. Ce charabia est insupportable ! Substituer "exploser" à "augmenter" peut à la limite se concevoir dans certains cas lorsque l'on accentuer le propos ou mettre en avant une croissance à deux chiffres (comme on dit aussi...), mais le faire systématiquement signifie que ces verbes sont tout simplement synonymes, ce qui, comme chacun devrait le savoir, est complètement faux. C'est une maladie en France de vouloir surenchérir dans le travestissement, d'en vouloir toujours plus, d'en montrer encore et encore. Je suis d'ailleurs étonné qu'on en soit toujours à la semaine des "4" jeudi...