Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 mai 2011

Cochon ne saurait mentir

La marche des cochons*, initialement programmée à Lyon, a été interdite à Lyon sous prétexte qu'elle représentait une action qui «stigmatise une partie de la population» et «diffuse un discours raciste». C'est un préfet de la ré-pu-bli-queu qui ose écrire cela ! Se souvient-on encore que nous vivons au pays de Descartes c'est à dire en France, dans un pays où on s'efforce de raisonner et où la logique intellectuelle est cousine des mathématiques et de la science. Ce n'est hélas pas le cas de toutes les cultures du monde.

Pourquoi rappeler cela ? Parce que cette manifestation avait pour but de dénoncer une certaine extension du hallal dans nos assiettes (qui deviendront donc des auges). En contre-partie le préfet taxe ces manifestants de racistes dans une logique d'inversion du sens proprement scandaleuse. Qui est le raciste dans l'histoire ? Celui qui offre du cochon à tout un chacun ou celui qui ne mange que la nourriture préparée par un de ses coreligionnaires ? Imaginez le sort qui vous serait réservé - quand on voit celui qui est fait à Laurent Blanc pour avoir tenu des propos jugés racistes en PRIVE - si au restaurant vous exigiez que votre plat soit préparé par un Catholique.

 

* Un concept à opposer littéralement à celui de voiture bélier...