Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mai 2013

Une nouvelle expression

Les juges, garants de la justice, qui font preuve de la plus belle partialité au sein de leur syndicat majoritaire.
Ceux-là, ils ne seront pas dans le premier wagon mais ils seront dans le premier train...

Les ministres qui demandent des efforts fiscaux aux français tout en planquant leur fric en Suisse.
Ceux-là, ils ne seront pas dans le premier wagon mais ils seront dans le premier train...

Les lobbies qui, au nom de l'égalité, veulent attenter à nos libertés en nous empêchant de penser ce que l'on veut du mariage des uns et des autres.
Ceux-là, ils ne seront pas dans le premier wagon mais ils seront dans le premier train...

A l'instar de la SNCF qui crée une promotion baptisée - pour les gogols analphabètes - "ouigo" (allons-y !)
Nous aussi, pour les gens contre lesquels nous avons quelque ressentiment, mais pas au point de les mettre dans le premier wagon (faisons preuve d'indulgence), lançons des "promotions ferroviaires". "they go !"